L’achat d’une voiture constitue souvent un investissement important, ce qui amène de nombreuses personnes à solliciter un crédit auto. Contrairement à un crédit personnel ou à la consommation, le crédit auto ne peut être utilisé pour d’autres projets mais uniquement pour le financement de l’achat d’un véhicule. Obtenir un crédit auto peut être un parcours de combattant. L’approbation d’une demande de prêt peut dépendre de nombreux critères. Découvrez les différents éléments étudiés par les banques et les organismes financiers avant d’accorder un crédit auto.

Les revenus disponibles 

Pour obtenir un crédit auto, le demandeur de prêt doit présenter des revenus fixes et réguliers. Si vous êtes salarié, vous devez percevoir au minimum 1200€ environ pour profiter de ce type de financement. Pour avoir  plus d’explications, les banques peuvent demander des justificatifs afin d’étudier la demande crédit auto. A noter que les revenus ne se limitent pas aux salaires. Les demandeurs peuvent percevoir des revenus de plusieurs manières, dont la rente locative, la retraite, les indemnités de chômage, les allocations ou encore les dividendes de votre société. Que le demandeur soit salarié, non salarié ou en recherche d’emploi, il se peut que l’organisme de crédit demande des justificatifs pour s’assurer de ses capacités de remboursement sur le long terme. 

La situation personnelle

La situation personnelle du demandeur est également prise en charge par les banques et les organismes financiers. Cela consiste à évaluer si les charges sont couvertes par les revenus et que sa situation lui permet de vivre normalement tout en assurant le remboursement du crédit auto sollicité. Votre chance d’obtention de prêt est élevée si votre situation financière est compatible avec le montant emprunté. Obtenir un prêt signifie que vous vous engagez à rembourser ce crédit en plusieurs mensualités. La vérification vise donc à s’assurer que vous avez la capacité de faire face à ces remboursements. 

Les capacités de remboursement

Pour tout type de prêt bancaire, y compris le crédit auto, les mensualités ne doivent pas dépasser un tiers des revenus. Malgré cela, les établissements financiers et les banques examinent cette capacité de remboursement au regard de la situation familiale et professionnelle du demandeur de prêt. Les capacités de remboursement du demandeur peuvent être justifiées par une situation financière saine. A noter qu’aucune banque n’accorde de crédit à une personne fichée. Voilà pourquoi les banques interrogent systématiquement la Banque de France pour chaque demande de crédit auto. En tout cas, les emprunteurs doivent constituer un dossier complet pour démontrer vos capacités de remboursement. 

Le taux d’endettement

Les banques et établissements financiers examinent aussi le taux d’endettement. Il s’agit du rapport entre les revenus nets du foyer et le total des mensualités de crédits. Les prêteurs vous demandent d’indiquer vos autres emprunts afin qu’ils puissent faire un ratio avec les revenus disponibles. En France, le taux d’endettement maximum est de 33%. Si la personne touche un salaire net de 1500€, par exemple, la mensualité de crédit ne doit donc pas dépasser 500€/mois.