Trottinette électrique et code de la route

Depuis octobre 2019, l’intégration des Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM) dans le Code de la route découle de la constante augmentation de leurs ventes. Cette intégration a permis de définir des réglementations précédemment inexistantes ou floues. Cela a contribué à prévenir les accidents liés aux EDPM. En effet, la fréquence des accidents a augmenté, comme l’a signalé l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), qui a enregistré de nombreux incidents impliquant des trottinettes électriques.

Règles de circulation des EDPM

Les règles établies par le gouvernement s’appliquent de manière universelle à tous les EDPM. Les utilisateurs doivent se conformer à des directives spécifiques en matière de circulation et de sécurité, qu’il s’agisse :

A lire aussi : Quelles sont les astuces pour augmenter la durée de vie de la batterie de votre voiture ?

  • D’une trottinette électrique
  • D’une gyroroue
  • D’un hoverboard
  • D’un gyropode
  • d’une draisienne.

Depuis octobre 2019, les EDPM ont été intégrés au code de la route, entraînant l’application des règles suivantes :

Les trottinettes électriques et les autres EDPM doivent emprunter les pistes cyclables ou les voies dédiées lorsque cela est possible. La circulation sur les trottoirs est jugée trop risquée en raison de la capacité d’accélération qui est susceptible de perturber les piétons.

Sujet a lire : Quelles sont les conditions d’acceptation d’un crédit auto ?

En l’absence de pistes cyclables ou de voies dédiées, les trottinettes électriques et les autres EDPM peuvent circuler sur les espaces piétons. Toutefois, ils doivent respecter une vitesse maximale de 6 km/h.

La vitesse maximale autorisée pour tous les EDPM est fixée à 25 km/h en dehors des zones piétonnes. Tout dépassement de cette limite peut entraîner une amende pouvant atteindre 1500€. Découvrez des informations utiles sur les trottinettes électriques sur https://trottinette-electrique-adulte.fr/.

Les règles de base en matière de trottinette électrique

Déplacer en trottinette électrique est une alternative efficace pour éviter les embouteillages. Cependant, le respect des règles de sécurité est impératif pour minimiser les risques d’accident.

À noter que l’usage d’une trottinette électrique est strictement interdit aux enfants de moins de 12 ans. Leur nature motorisée les rend inadaptées aux plus jeunes. Le port du casque n'est pas obligatoire pour les adultes. Cependant, il est vivement recommandé. Cela s’explique par le fait que la plupart des accidents avec des trottinettes électriques provoquent très souvent des blessures à la tête.

En plus du casque, vous devez vous revêtir des vêtements aux couleurs vives ou un gilet de haute visibilité la nuit. En effet, cela a pour but d’accroître la visibilité lors de vos déplacements. Pour les débutants, le port de vêtements épais est préconisé.

Quant à la trottinette électrique elle-même, une vérification assez régulière des freins avant est importante. Des freins défectueux sont souvent la cause d’accidents préjudiciables tant pour l’utilisateur que pour les tiers.

Des éclairages avant et arrière sont également indispensables pour assurer une visibilité adéquate pendant la nuit. Cela renforce ainsi la sécurité vis-à-vis des autres usagers de la route, y compris les automobilistes.